La radio (1895)

Son inventeur

Il n'aurait rien pu faire sans

Elle permit le développement des

  • télécommunication
  • informations et les loisirs

Elle rendit obsolète

  • le pigeon voyageur

Plus de détails ci-dessous

Il n'aurait rien pu faire sans les recherches théoriques de Maxwell

A une époque où la lumière visible était un phénomène exceptionnel, indépendant de tout le reste (électricité, chimie, magnétisme…), Maxwell permit de préciser la nature physique de l’onde lumineuse visible : elle n’est qu’un membre parmi tant d’autres de la grande famille des ondes électromagnétiques.

En 1873, avec son traité sur électricité et le magnétisme, … :

  • Maxwell constata que les phénomènes électromagnétiques existaient aussi bien dans l’air que dans un récipient vidé de toute matière. 
  • Il précisa les concepts de champ électrique et de champ magnétique, qui caractérisaient en quelque sorte l’ «état électromagnétique» d’un point quelconque de l’espace.
  • Il montra que le comportement d’un champ électrique et de son champ magnétique associé était en tout point identique au comportement d’une onde lumineuse.
Ainsi, toutes les ondes connues (UV, IR, radio) se comportaient comme la lumière visible et pouvaient donc se propager à des vitesses considérables aussi bien dans l’air que dans le vide

Il n'aurait rien pu faire sans les recherches expérimentales de Hertz

Heinrich Hertz mit en évidence expérimentalement l’existence des ondes électromagnétiques de grande longueur d’onde (les ondes hertziennes). Familier de la théorie de Maxwell, il pensa qu’une décharge électrique devait émettre une radiation électromagnétique.

Son dispositif est composé d’ … :

  • un émetteur : un circuit LC relié à un éclateur qui produit une série d’arcs électriques. Les charges s’accumulent dans les grandes sphères jusqu’au moment ou l’étincelle éclate entre les petites sphères de l’éclateur.
  • un récepteur : une simple boucle dont les extrémités sont séparées. L’émission d’ondes électromagnétiques (dans le domaine radio) induit un courant électrique dans la boucle réceptrice qui se traduit par des arcs électriques. La polarisation de l’onde électromagnétique est mise en évidence par l’absence d’étincelle dans la boucle réceptrice lorsque celle-ci est perpendiculaire à l’émetteur.

L’éclateur et le résonateur sont les modèles primitifs d’un émetteur et d’un récepteur de radio. Mais Hertz ne vit pas le potentiel de sa découverte et se contenta de noter : “cela n’a aucune espèce d’application. C’est juste une expérience qui permet de prouver que le maître Maxwell avait raison”

Laisser un commentaire